CyanogenMod 10.1.3

Je suis enfin passé ce weekend à une version légèrement plus récente de CyanogenMod. En fait, j’avais effectué la première installation de CyanogenMod sur mon Galaxy S2 (GT-I9100) à l’été 2012. A l’époque j’avais installé la version 9.0, basée sur Android 4.0.4. La version 10.1.3, disponible en version stable pour mon smartphone depuis septembre 2013, est basée sur Android 4.2.2. Il était donc temps que je me mette à la page (la version 11, basée sur Android 4.4, n’est encore qu’une nightly pour mon Samsung, mais avec un peu de chances, une RC devrait pouvoir sortir au cours de l’année). En même temps, ce n’est pas comme si je cherchais à me mettre à jour dès que possible, j’ai bien procrastiné 6 mois pour installer cette version. J’admets que j’avais encore une très très légère appréhension de « briquer » mon téléphone, mais franchement, tout s’est une nouvelle fois très bien passé. J’avais bien pris soin de sauvegarder mes contacts, mes sms/mms, logs d’appels et autres applications et datas avant d’effectuer l’installation.

Je n’ai pas encore eu trop le temps de noter les différences majeures entre CM9 et CM10. En tout cas, une nouvelle fonctionnalité d’Android que j’apprécie beaucoup, c’est la rédaction de sms via « Gesture Typing » (comment on dit en français ?) qui permet de faire glisser son doigt de lettre en lettre, puis de relâcher ce dernier une fois le mot complété. Je vois que l’appareil photo a aussi quelques fonctionnalités supplémentaires, mais sans trop d’importance pour moi. J’apprécie surtout toujours autant d’avoir le maximum de contrôle sur mon téléphone (être root en gros) et de pouvoir bidouiller voire planter le système à ma guise 🙂 . D’ailleurs, j’envisage de plus en plus de programmer un petit quelque chose pour Android. Pas grand chose d’intéressant, mais suffisamment chiant pour que je puisse me faire un peu la main.

Et pour le plaisir, une petite capture de mon écran d’accueil. Les plus avisés de mes lecteurs devraient sans mal repérer quelle est cette petite galaxie qui traîne là 🙂 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *