Weekend sportif

J’ai réussi, une fois n’est pas coutume, à faire à peu près toutes les activités qui étaient prévues à mon agenda durant ce weekend de 4 jours.

J’ai ainsi d’abord pris soin d’aller voir le dernier X-Men au cinéma. Même si j’ai passé un bon moment, je dois dire que je ressors du film légèrement déçu. Quelques incohérences (mais pas trop méchantes, on pouvait s’y attendre dès qu’un voyage dans le temps pointe le bout de sa DeLorean de toute façon) , trop de personnages dont certains apparaissent pour des Deus Ex Machina légèrement surfaits et un cœur d’intrigue mal exploité (j’attendais davantage de tension dramatique autour du personnage de Raven/Mystique) qui font qu’au final, je n’échange pas ce film contre le First Class.

J’ai le lendemain passé un agréable moment avec des amis que je n’avais pas vu depuis de longs mois. C’est incroyable à quel point les semaines défilent (oui j’ai déjà dû le dire des centaines de fois sur ce blog, mais j’adore me répéter et puis on est déjà au mois de juin bordel !) et à quel point la distance rend certaines rencontres d’autant plus précieuses qu’elles sont rares. Ce fut l’occasion de me rendre à la Pastasciutta pour la seconde fois en l’espace de trois mois. Un record depuis l’année 2011 je crois. Il faut dire que j’ai quelque peu élargi mon spectre de restaurants toulousains ces derniers temps. Même si je reste toujours à la recherche d’un japonais digne de ce nom ! Je n’en ai jamais trouvé de mauvais, je n’ai donc pas à me plaindre, pourtant j’aimerais en trouver un qui me fasse saliver mes papilles et que je puisse conseiller à des amis les yeux fermés. C’est assez ambitieux comme projet, j’en conviens !

J’ai aussi trouver la motivation nécessaire pour faire du vélo. Suffisamment pour me mettre en jambe avant des matchs de tennis et de badminton. Ça serait quand même bien que j’arrive à tenir un rythme régulier car même s’il y a clairement du mieux, ce n’est pas encore tout à fait ça ! Tiens, justement, demain je fais un basket. Je ne sais pas ce qui m’a pris. Je n’ai pas touché à un ballon de basket depuis des années ! Et d’ailleurs, je n’aime pas particulièrement le basket mais c’est l’occasion de pratiquer autre chose qu’un sport individuel alors je peux bien tenter une fois. Au moins mes jambes devraient répondre 🙂 . En parlant de sport, il faudrait que je m’achète une nouvelle raquette de badminton puisque j’ai pété le cordage de ma vieille raquette (vieille = au moins 15 ans) et que j’ai match dans une semaine.

Enfin, j’ai pris mon courage à deux mains pour effectuer le méga grand rangement dont ma chambre (enfin, mon ancienne chambre chez mes parents) avait besoin. Je n’en reviens d’ailleurs toujours pas de tout ce boulot abattu en deux jours. Mon dos devrait d’ailleurs en garder un souvenir vivace. Mais bon, il y a urgence, et j’en avais marre de voir cette chambre dans cet état. Au moins elle est désormais prête ! Prête à quoi ? Et bien à être repeinte (le plafond), retapissée (la tapisserie dort dans un placard depuis 3 ans), et point d’orgue de cette refonte, le tapis va pouvoir être arraché pour laisser place à du parquet qui dort lui aussi depuis presque trois longues années. Et oui, tout était prêt depuis la fin d’année 2011 il me semble, mais trop de flemme, trop d’autres choses, et la chambre n’avait jamais été refaite ! J’ai désormais bon espoir ! C’est tout moi en tout cas que de vouloir en finir avec cette chambre alors que j’aurais bien plus urgent à faire dans mon appartement ! Mais j’ai du mal à laisser un chantier en plan (ou une potentialité de chantier plus précisément). Je pense que j’aurai l’esprit plus serein une fois que ça sera fait ! Et mine de rien, faire du grand rangement comme ça, c’est bien agréable pour la tête comme les magazines de psychomachinchose aiment à le rappeler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *