La Vrac-Box

Contenu de la boite, en vrac comme il va de soi :

  • j’ai remis récemment les pieds au Zénith de Toulouse, à peine plus d’un an après ma dernière visite (j’y ai vu cette fois-ci le spectacle de Florence Foresti – Madame Foresti –  excellent au demeurant). Me spécialisé-je dans les one-(wo)men-shows ? A priori non, ma prochaine visite programmée au Zénith aura lieu en mars 2016 pour voir le Lac des Cygnes !
  • à peine deux jours après Le Lac Des Cygnes, je pars pour une bonne semaine de voyage à Londres ! Si j’ai hâte d’y être, reste encore à définir le programme. Mis à part le British Museum, je n’ai pas particulièrement envie d’arpenter les musées au pas de course, mais bien plus de profiter de l’atmosphère des différents villages (et visages) que la ville peut offrir au gré de mes futures déambulations (je n’ai passé qu’une seule journée de ma vie à Londres, un certain mardi 26 octobre 2010 si mes souvenirs sont bons, une journée où la pluie ne m’a pas épargné, mais où j’ai trouvé le moyen de profiter de centre-ville sans jamais prendre le métro, et de finir chez Harrods 🙂
  • en parlant de voyages, si la visite parisienne du week-end dernier a finalement été annulée, j’ai enfin pu retourner du côté de Den Haag (à cause de mes coudes, je n’avais pas pu effectuer ma visite prévue au mois de mai)
  • la décoration et l’aménagement intérieur de mon appartement commencent enfin à ressembler à l’objectif que j’avais en tête lorsque j’ai posé pour la première fois mes valises dans mon chez moi. Certaines de mes idées sont longues à mûrir, mais je crois tenir le bon bout ! J’ai l’impression de devenir de plus en plus féru de design en tout cas, en témoigne mon nombre croissants de magazines de décoration ou de visites dans les magasins d’ameublement
  • je lis actuellement Le Capital au XXIème siècle de Thomas Piketty (acheté l’an dernier, mais je n’avais pas eu le temps de l’entamer). C’est tout simplement passionnant ! Il faudrait d’ailleurs que je calcule mon patrimoine actuel et que je le compare à mon revenu pour rigoler 🙂
  • j’ai cette année encore organisé un petit buffet d’anniversaire ! Avec l’exploit d’avoir réussi à cuisiner cette recette pour une bonne vingtaine de personnes, ce qui n’était pas une mince affaire. Vu les quantités qui sont restées, je me dis que j’ai d’ailleurs davantage cuisiné pour 30 que pour 20 ! Passons !
  • je me rends compte que j’avais presque fini de rédiger un petit speedwriting il y a deux mois de ça (dernière édition datée du 06/08/15 au moment où j’écris ces lignes), et bien sûr, j’avais complètement oublié son existence. Je pense le publier assez rapidement en l’état ou presque.
  • je m’étais promis de passer à Piwigo, et bien sûr, je n’ai pas avancé d’un chouia.
  • j’ai enfin découvert le Pic du Midi le temps d’une après-midi et d’une soirée découverte ! Le beau temps était de la partie. Et si j’étais frustré d’une part par le fait que nous n’ayons pas pu admirer les télescopes professionnels du site (nous avons eu droit à quelques observations avec de bons instruments amateurs – télescopes classiques et de type Cassegrain) et d’autre part par l’aspect vieillot et légèrement daté en termes d’informations du musée (qui mérite vraiment une bonne rénovation aussi bien sur le fond que sur la forme), j’ai pu faire quelques jolies photos (pas astronomiques) et j’ai pu profiter de la Voie Lactée à l’œil nu (pas vraiment vu depuis mon voyage australien qui commence à dater). J’ai aussi ramené une jolie boule à neige du Pic qui trône fièrement sur mon buffet
  • après quelques années « médiocres », je me suis mis en tête d’atteindre enfin les 30 films vus au cinéma en une année. Mon record actuel de 29 films date de 2011. J’en suis cette année à 21 films dont la moitié ont été visionnés au cours des 60 derniers jours, c’est dire à quel point je passe de périodes de néant total à des périodes de boulimie. Maintenant que j’ai annoncé à qui voulait bien l’entendre (ou le lire) que le record serait battu à la fin de l’année, je n’ai pas le choix, il faut que j’avale des films ! Bon, je ne me plains pas, les choix depuis la fin de l’été et jusqu’au début de l’hiver m’incitent à l’optimisme (i.e. je n’aurai normalement pas besoin d’aller voir un mauvais nanar – je n’ai rien contre les bons nanars 😉 )), même si j’ai récemment été déçu par le dernier Woody Allen (pourtant, avec Joaquin Phoenix et Emma Stone, il y avait du beau monde et de quoi faire décoller le film), et je pense que mon prochain visionnage du dernier Ridley Scott corroborera la lente chute du pauvre Scott dans les méandres du gentil navet (cf. Exodus: Gods and Kings ou Prometheus)
  • j’ai assisté à mon premier « cours » d’œnologie la semaine dernière. Bon, ce n’est pas tout à fait exact, puisque la soirée était dédiée à une dégustation à l’aveugle plus qu’à une traditionnelle séance de dégustation, soirée au cours de laquelle nous avons eu le droit de boire deux vins rouges, deux blancs ainsi que deux liquoreux. La personne qui nous a initié était au demeurant très sympathique (un certain Didier Sanchez il me semble), et championne du monde 2014 de dégustation à l’aveugle par équipe (je crois que cette personne nous a informé déguster jusqu’à une vingtaine de vins différents par semaine, ce qui me semble monstrueux ! Le fait de reconnaître des vins du monde entier me paraît encore bien plus harassant comme tâche pour des papilles humaines). Tous ces vins avaient la bonne idée d’être accompagnés de manière fort sympathique par des fromages (de Betty il me semble – et comme à chaque fois que j’ai eu l’occasion d’en déguster, ils sont excellents) ainsi que par de la charcuterie qui venait je crois de Deux-Chavanne (que je ne connaissais pas du tout).
  • Et puisque j’en suis à ne plus faire de tennis depuis ma chute (mon dernier tennis remonte au lundi 13 avril 2015), je me suis dit que ce serait une bonne idée de reprendre enfin une licence de la FFT histoire de me motiver un peu. Sérieusement, j’espère reprendre assez vite, mais c’est vrai que j’ai été très prudent ces derniers temps. En dehors d’un été où j’ai régulièrement couru en forêt, ma seule activité sportive s’est résumée à un badminton début septembre, pas forcément très concluant même si le coude droit a largement tenu. Bref, badminton, tennis, escalade sont au point mort. Il est temps de rerereprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *